Actualités »

10 juillet 2018 – 9 h 32 min | 220 fois lus

Liste d’aptitude SACN 2018

Lire l'article complet »
Carrière
Dialogue social
Droits
Action sociale
Syndicat
Accueil » Actualités, Service Public

Synthèse des résultats des élections professionnelles du 04/12/2014 dans la fonction publique

Soumis par sur 11 décembre 2014 – 10 h 35 min | 96 fois lus
Fourmis_663x174_11082014_3

FO et l’Unsa progressent dans la fonction publique d’État, la CGT recule

8 déc. 2014, PAR Sylvain Henry

Selon les informations d’Acteurs publics, Force ouvrière (FO) devrait renforcer sa première place dans la fonction publique d’État. Le ministère de la Fonction publique officialisera les résultats des élections professionnelles mardi 9 décembre après-midi.

Je pense pouvoir affirmer que nous serons en progression à l’État et que nous devrions même creuser l’écart avec nos poursuivants.” Secrétaire général de FO Fonction publique, Christian Grolier est presque catégorique : les élections professionnelles du 4 décembre devraient consacrer l’influence de Force ouvrière dans la fonction publique d’État, où 5 organisations se tenaient jusqu’alors dans un mouchoir de poche entre 14 % et 16,6 % (l’Unsa, la CFDT, la FSU, la CGT et FO par ordre croissant).

De son côté et dans l’attente des résultats définitifs, qui seront publiés par le ministère de la Fonction publique mardi 9 décembre en fin d’après-midi, l’Unsa se félicite de sa progression et pourrait, précise le syndicat, grimper de la cinquième place jusqu’au podium.

L’impact des “affaires” de la CGT

Un chiffre est officiel, celui de la participation : 52,9 % des agents publics ont voté dans les trois versants, contre 54,6 % en moyenne ces dernières années. Dans le détail, la participation s’établit à 52,3 % dans la fonction publique d’État, à 54,5 % dans la territoriale et à 51,2 % dans l’hospitalière pour les élections aux comités techniques, qui déterminent la représentativité dans les instances supérieures de la fonction publique [cliquez ici pour lire notre article].

Nos revendications ont été claires, analyse Christian Grolier, et le message de FO parfaitement identifié.” Force ouvrière demandait notamment une forte revalorisation du point d’indice pour compenser le gel de ce point depuis l’été 2010. “Notre secrétaire, Jean-Claude Mailly, s’est particulièrement investi, poursuit-il. Par ailleurs, la CGT a perdu énormément de voix, peut-être, peut-on penser, du fait de certaines affaires récentes [allusion à l’affaire de l’appartement de Thierry Lepaon, secrétaire général de ce syndicat, ndlr]. Et la FSU a reculé dans son bastion de l’éducation nationale alors que nous y progressons.”

Très critique sur la politique du gouvernement en matière d’action publique, Christian Grolier promet de participer au dialogue social en début d’année prochaine : “Un syndicat qui ne signerait aucun accord serait suspect, au même titre qu’un syndicat qui signerait tous les accords… Mais nous exigerons des garanties. Nous ne validerons en aucune manière la politique de récession menée à l’endroit des agents publics.”

Les chiffres connus pour l’État, en attendant leur officialisation le 9 décembre
Affaires sociales et Santé :
Unsa à 31,08 % ; CGT à 23,39 % ; CFDT à 22,18 %
Agriculture : FSU à 29,2 % ; FO à 20,3 % ; Unsa à 18,4 %
Défense : FO à 28 % ; CFDT à 24,9 % ; CGT à 18,5 %
Éducation nationale : FSU à 35,5 % ; Unsa à 21,9 % ; FO à 13,6 %
Intérieur : CGC à 33,8 % ; FO à 32 % ; Unsa à 12,9 %
Justice : Unsa à 30,9 % ; FO à 20,2 % ; CGT à 17,2 %
Affaires étrangères : CFDT à 32,1 % ; Unsa à 23,2 % ; CGT à 10,7 %
Travail : CGT à 25,9 % ; CFDT à 19 % ; Unsa à 18 %
Ville, Jeunesse et Sports : Unsa à 52,3 % ; CFDT à 17,9 % ; FSU à 16,8 %
Caisse des dépôts et consignations : Unsa à 32,2 % ; CFDT à 26,9 % ; CGT à 21,8 %
Orange : CGT à 25,2 % ; Solidaires à 22,4 % ; CFDT à 18,8 %